Clear
Retour aux articles

16 janvier 2020 By adcom

Instagram : quel impact de la suppression des likes en 2020 ?



Depuis plusieurs semaines, la firme californienne a généralisé la suppression de l’affichage du nombre de likes sur les publications Instagram. Véritable moteur du réseau depuis 2010, le like n’est plus, et c’est tout le marché qui doit se réinventer. Quelles sont les raisons qui l’ont poussé dehors, et quel sera l’impact pour les annonceurs ?

Instagram veut protéger la santé mentale de ses utilisateurs.

Le patron d’Instagram, Adam Mosseri a pris la parole à ce sujet. La disparition du like est destinée à « faire diminuer la pression d’Instagram chez les jeunes ». Préoccupé par de récentes polémiques sur la santé mentale de ses utilisateurs, Instagram agit.

Depuis quelques années, la course aux likes et la mise en avant de posts de plus en plus compétitifs est la norme. Mais serait-ce enfin l’avènement de ce schéma ? La logique d’Instagram derrière cette action est la suivante : la dissimulation des likes sur les publications permettra aux utilisateurs de se détacher de l’addiction aux notifications. Fini la course aux likes, les actualisations du feed toutes les secondes, et la reconnaissance sociale à tout prix ! En clair, il s’agit d’aider les utilisateurs qui reçoivent peu de likes à relativiser. Instagram tente de mettre fin à cette compétition permanente qui affecte négativement ses utilisateurs, et surtout les plus jeunes.

Le réseau souhaite s’inscrire dans une démarche de renouement avec de vraies interactions entre utilisateurs. Les membres sont donc encouragés à poster et partager plus régulièrement leur contenu, sans se soucier du regard des autres.  

Une opportunité pour se recentrer sur les indicateurs de performance les plus importants…

Selon un responsable de Facebook, l’ancien système de likes a vu apparaître des « likeurs compulsifs ». Mais à quoi reconnait-on un « likeur compulsif » ? Ce type d’utilisateur ère sans but sur Instagram, consulte son feed et aime des publications sans vraiment les lire. La finalité est assez problématique. En aimant toutes les publications de son fil d’actualité, il fausse le niveau d’engagement perçu à travers le réseau.

Ce changement majeur est donc une réelle opportunité pour les annonceurs de se concentrer sur des indicateurs bien plus pertinents.

Parmi ces indicateurs on retrouve :
– les impressions réelles
– les sauvegardes
– les commentaires
– les conversions

N’oublions pas qu’il y a encore peu, les stratégies se focalisaient uniquement sur la notoriété. Il est donc essentiel d’opérer le changement avec le réseau et d’adapter sa stratégie sociale en 2020.

L’algorithme d’Instagram va lui aussi suivre la tendance et revoir son fonctionnement dans les semaines à venir. Pour être visible, il sera essentiel d’engager sa communauté bien au-delà du simple like.

… et pour mettre fin au business lucratif de l’influence ?

Depuis quelques années maintenant, bon nombre d’influenceurs utilisent Instagram comme source de revenu. Ils sont de plus en plus nombreux à « monétiser leur influence » sur le réseau social. Stars de télé réalité, du cinéma, du sport ou même anonymes ; tout le monde, ou presque, est maintenant concerné.

Mais cette pratique serait-elle en train d’atteindre sa limite ? En effet, le travail qu’effectuent les marques avec les influenceurs s’apprête à être profondément modifié. Les résultats ne se mesureront plus à la quantité de likes par post. Désormais, il sera essentiel de privilégier la qualité du contenu, photos et messages, mis en avant sur les réseaux. Il serait donc intéressant de faire le constat suivant. Le contenu sponsorisé va-t-il diminuer maintenant que nous savons que les likes sont voués à disparaître ?

De plus, certaines marques vont certainement revoir les contrats qui les lient aux influenceurs. Cette mesure aura-t-elle alors un impact important sur le portefeuille de ces starts 2.0 ? L’aspect pécunier est-il le seul changement négatif qu’entrainera cette mesure ? Ou est-ce que l’égo de ces personnalités ne risquerait pas d’être également impacté, comme le soulignent de nombreux experts ?

L’avènement du S-Commerce

Instagram est un pionnier de cette nouvelle ère, premier à se positionner sur ce marché. La plateforme s’efforce de proposer de plus en plus de fonctionnalités. En facilitant l’achat de produits en ligne et en réduisant considérablement le tunnel de conversion. L’objectif final étant de réaliser l’ensemble du parcours directement sur l’application.

Ce système n’est pas encore adopté par l’ensemble des utilisateurs. Mais le nombre croissant de fonctionnalités et les modifications du réseau amenant de plus en plus cette option. Le S-Commerce a de très beaux jours devant lui. Il permettra aux marketeurs d’oublier les likes pour se concentrer pleinement sur leurs objectifs et indicateurs de business !

Et vous, que pensez-vous de la suppression des likes sur Instagram ? Est-ce une nouvelle qui vous réjouit ?  Pensez-vous que les marques et les influenceurs seront réellement impactés ? Avez-vous des doutes quant à la protection et la possible amélioration de la santé mentale des plus jeunes utilisateurs ?

Parlons-en ensemble !

Scroll