Clear
Back to news

29 avril 2019 By Team ADCOM

Comment connaître l’impact de votre site sur le drive to store ?

La nouvelle fonctionnalité Google Analytics des conversions « visites en magasin » est encore en version béta. Dans les prochains mois, Google va déployer progressivement la fonctionnalité pour les annonceurs éligibles. En effet, cette fonctionnalité est particulièrement intéressante si vous disposez d’un magasin ou d’un lieu physique tels qu’une concession automobile, une enseignes de jeux et loisir un hôtel, un restaurant, ou encore du retail. Elle permet de voir l’impact des visites d’un site web sur les visites de magasins physiques.

Découvrez ses avantages, son fonctionnement, les conditions d’éligibilité et ses limites.

google analytics

Quel avantage à mesurer l’impact des visites d’un site web pour votre magasin physique ?

Cette nouvelle fonctionnalité permet de créer une passerelle entre l’online et l’offline grâce à deux facteurs qui vous donne une idée :

  • Du nombre de personnes qui visitent un de vos magasins après avoir consulté votre site web
  • Des sources de trafic et/ou des campagnes qui génèrent le plus de visites dans vos magasins

Comment ce web-to-store est mesurable par Google Analytics ?

Cet outil de conversion estime le nombre de visites en magasin des internautes qui ont visité un site puis son enseigne physique dans les 30 jours. Elle se base sur les données des utilisateurs ayant activé l’historique des positions sur leur smartphone via leur compte Google. C’est de la data anonyme, c’est-à-dire que vous n’allez pas pourvoir identifier précisément l’identité du prospect ou client qui s’est rendu dans votre magasin.

Qui peut tirer avantage de cette fonctionnalité ? Les conditions d’éligibilité

La fonctionnalité Analytics « visites en magasin » est seulement disponible pour certains types d’annonceurs. Pour voir apparaître cette fonctionnalité dans votre compte Google Analytics, vous devez à minima :

  • Disposer de comptes Google Analytics, Google Ads et Google My Business
  • Posséder plusieurs magasins physiques, qui bénéficient d’un volume important de visites (toutefois, Google n’a communiqué aucun seuil)
  • Activer Google Signals
  • Associer votre compte Google Ads à votre propriété Analytics
  • Utiliser des extensions de lieu My Business dans votre compte Google Ads

Ces contraintes sont essentielles pour que Google puisse corréler les informations.

Limites de « visite en magasin »

Une fois toutes les conditions remplies et l’activation de Google Signals, jusqu’à 60 jours peuvent être nécessaires avant que les données n’apparaissent dans les rapports « visites en magasin ». C’est un processus qui nécessite un amorcement plutôt long. Vous n’aurez ainsi pas vos données immédiatement.

On pourrait penser que la date à laquelle apparait la donnée est celle de la visite réelle. Or la date indiquée dans les rapports correspond à la visite du site web ayant mené à la visite en magasin.

Puisque ces datas sont anonymes, il n’est pas possible d’analyser précisément le prospect ou le client qui a suivi le parcours web puis magasin. En effet, vous n’allez pas pouvoir utiliser de segments ou de rapports personnalisés.

In fine ce déploiement sera peut-être élargi à davantage d’annonceurs. Des compléments et des améliorations seront peut-être apportés avec la possibilité de segmenter des groupes d’individus notamment.

Vous souhaitez exploiter pleinement votre outil Google Analytics et êtes à la recherche d’une agence analytics qualifiée et certifiée Google ?
Contactez-nous !

Scroll