Consultez notre article Google Analytics x la CNIL |     Contactez nous au 04 72 71 07 08 et sur contact@adcom.fr

Clear
Retour aux actualités

3 mai 2022 Par Romain Jobard

Quel avenir pour Google Analytics ? Les 4 actualités à retenir

Gestionnaire de site français mis en demeure par la CNIL, fin d’Universal Analytics, nouveaux paramètres de confidentialité dans Google Analytics 4, nouvel accord transatlantique pour le transfert de données personnelles… retour sur les dernières actualités qui dessinent l’avenir de Google Analytics. 

Epinglé en février 2022 par la CNIL en raison de son utilisation de Google Analytics, un gestionnaire de site français a dû revoir sa copie en matière de conformité RGPD. La faute aux transferts de données à caractère personnelle vers les Etats-Unis qui découlent de l’utilisation de Google Analytics. 

Peu après cet événement, Google a annoncé l’arrêt définitif de la version Universal Analytics au profit de sa dernière version, Google Analytics 4, qui prend davantage en compte les problématiques de protection des données personnelles. D’autre part, un accord de principe a été conclu pour mieux encadrer et sécuriser le transfert de données entre l’Union Européenne et les Etats-Unis. Retrouvez notre synthèse de ces 4 actualités dans la suite de cet article. 

Actualité 1 : Un gestionnaire de site mis en demeure par la CNIL pour son utilisation de Google Analytics 

CNIL logo

Le 10 février 2022, un gestionnaire de site français avait été mis en demeure par la CNIL. Pour cause, son recours à Google Analytics, qui aux yeux du régulateur n’offrait pas les garanties suffisantes pour assurer la protection des données des citoyens européens. En effet, les données récoltées via Google Analytics sont transférées vers les Etats-Unis, et sont alors potentiellement accessibles par les services de renseignement américains. Le problème étant que ces données comprennent l’adresse IP et un identifiant client attribué par Google Analytics à chaque utilisateur, qui par l’intermédiaire de différents recoupements, permettraient de confondre un individu. 

Actualité 2 : Fin de Google Analytics Universal en juillet 2023 

En réponse à cette problématique, Google souhaite pousser sa dernière version de Google Analytics, Google Analytics 4 qui dès son lancement en octobre 2020, a été mise en avant pour sa capacité à mieux répondre aux enjeux de protection des données. C’est dans cette perspective que la version Google Analytics Universal, va cesser de fonctionner au 1er juillet 2023. Tous les utilisateurs de Google Analytics Universal seront alors invités à passer sur la nouvelle version de l’outil : Google Analytics 4.  

la fin de google analytics universal

Cette transition implique de créer et paramétrer au plus vite les propriétés Google Analytics 4 pour vos sites et/ou application, afin de construire dès maintenant un historique de données. Mais ce changement de version va aussi représenter un enjeu en matière d’historisation de l’ensemble des données d’audience récoltées dans Universal Analytics depuis plusieurs années. Une action d’autant plus cruciale dans la mesure où Google devrait annoncer dans les prochains mois une date à laquelle les propriétés Universal, et les données associées ne seront plus du tout accessibles

Actualité 3 : Google Analytics 4 va intégrer de nouveaux paramètres pour la protection des données 

la sécurité et la protection des données sur google analytics 4

En parallèle, Google avait annoncé le 23 mars dernier que de nouveaux paramètres pour la protection des données allaient être intégrés à Google Analytics 4. Un mois plus tard, cette annonce s’est confirmée avec un nouvel article du support Google indiquant entre autres que Google Analytics 4 ne stocke plus les adresses IP. Par ailleurs, les données collectées à partir d’utilisateurs européens sont désormais traitées depuis des domaines situés en Union Européenne. D’autres fonctionnalités ont été développées, comme par exemple une option de désactivation des signaux Google (Google Signals) région par région.  

Aucune information en revanche n’a été donnée concernant le « client id », l’identifiant unique attribué à chaque utilisateur par Google Analytics, qui pour rappel avait été un des facteurs problématiques remonté par la CNIL dans la mise en demeure évoquée précédemment. 

Actualité 4 : Un nouvel accord entre l’Union Européenne et les Etats-Unis en matière de transfert de données 

accord main homme et femme dans un bureau

Le 25 mars dernier, l’Union Européenne et les Etats-Unis ont annoncé avoir convenu d’un nouvel accord de principe pour un meilleur encadrement des transferts de données entre les deux puissances. Cet accord succède au « Privacy Shield », invalidé en 2020 par la Cour de justice de l’Union Européenne, jugé alors insuffisant sur le plan des mesures visant à empêcher l’accès aux données personnelles par les autorités américaines de renseignement. 

Pour l’instant, ce projet de nouveau cadre transatlantique de protection des données personnelles ne constitue pas un cadre légal. En revanche, le Comité européen de la protection des données (CEPD) a salué cette démarche, en indiquant qu’elle constituait « un premier pas positif dans la bonne direction ».  

💡  Reste à savoir si les propositions concrètes, qui découleront de cet arrangement, répondront aux exigences du régulateur et de la Cour de justice de l’Union Européenne. 

Scroll