Juillet 2020 : L’agence Adcom est à votre service. Nous sommes à votre écoute au 04 72 71 07 08 et sur contact@adcom.fr

Clear
Retour aux articles

5 juin 2020 By adcom-2019

Google décrypte : les grandes tendances du confinement

Il y a quelques jours, l’équipe Adcom a participé à la 3ème édition de « Google Décrypte », un webinar organisé par les équipes Google avec à la clé les dernières tendances observées sur le net. C’est sans surprise que nous avons constaté, ces dernières semaines, que les Français avaient soif de légèreté et de divertissement. Nous remarquons un mix entre des recherches effectuées sur des sujets sérieux et des recherches beaucoup plus irrationnelles.

Dans les recherches Google de ces derniers jours, 3 grandes polarités tiraillent les Français :

1. Des tensions entre aujourd’hui et demain.

Que va-t-on faire après le 11 mai VS que va-t-on faire ce soir ? On remarque un niveau de questionnement face au « lendemain » rarement atteint sur Google. Les principaux mots clés recherchés sont alors : « département », « zone rouge », « déménagement », « lycée », « plages », « écoles », « chômage partiel », pour n’en citer que quelques-uns. Il s’agit donc de recherches et de questions à la fois concrètes et pragmatiques sur la suite des événements. Allons-nous pouvoir voyager malgré la contrainte des 100kms ? Que va-t-il se passer pour nos enfants ? Qu’en est-il de l’école ? Qu’est-ce que la zone rouge ?

Les Français ne sont pas les seuls à se questionner sur ce thème-ci. Et il semblerait que les consultations d’horoscope sur internet, bien qu’habituellement au beau fixe dans l’hexagone, soient en chute libre depuis le 16 mars dernier. On remarque également une baisse significative de recherche du mot clé « horoscope » chez nos voisins européens, Italiens, Allemands et Espagnols, qui eux aussi, semblent y croire de moins en moins.

Malgré tout, bonne nouvelle ! Les Français n’ont pas arrêté de vivre pour autant ! En effet, face à tant d’incertitude, le quotidien est devenu un véritable refuge. On remarque un vrai repli vers son quotidien. On continue de cuisiner en recherchant des « idées de repas du soir » ou « repas du soir rapides », de faire lessive, et de gérer les tracas du quotidien.

A la fin du mois de mars, sur YouTube, une explosion de contenu sur le quotidien a vu le jour. Beaucoup de YouTube partagent leur journée de confinement – bien que pas très reluisant – et les coulisses de leur quotidien (plus d’artifices, de maquillage, etc.). Pour l’anecdote, plus de 500 vidéos avec le titre « at home » ont été téléchargées sur YouTube !

Une autre tendance est également en hausse sur YouTube : la méditation. Et il y en a pour tous les goûts. Début 2020, les recherches de méditation ont augmenté de 35%. Et pour occuper les plus petits, la chaîne Barbie Méditation a été créé et compte à ce jour plus d’1,4 millions de vues !

2. Des tensions importantes entre légèreté et gravité.

En pareille période, on remarque tout de même un fossé dans les recherches Google. Là où certains sont alarmistes en consultant des informations sur la « réserve alimentaire en cas de crise », d’autres, plus légers, recherchent quel est le « jouet Mc Donald’s avril 2020 » en Allemagne.

Dans la semaine du 28 avril, 4 thèmes dominaient dans les recherches des Français :

#1 – La recherche d’emploi :

Avec des recherches sérieuses et pragmatiques, telles que « EDF recrute », « gendarmerie recrute », ou « créer une entreprise en ligne ». Et d’autres beaucoup moins, « salaire clown », « salaire danseuse moulin rouge » ou encore « testeur de lit salaire ».

#2 – L’humour comme protection :

En parallèle, les Français démontrent une véritable envie et un besoin de relâcher la pression. De nombreux humoristes et marques, comme Burger King, n’hésitent pas à faire de l’humour en cette période difficile. Et nous remarquons également une explosion d’abonnements à la chaîne YouTube SomeGoodNews, comme un contre-pied assumé à la morosité ambiante de ces derniers jours.

#3 – La crise dans tous les esprits :

Suite à un sondage GFK réalisé du 23 mars au 26 avril, les préoccupations principales des Français montrent leurs inquiétudes. En première position, et sans surprise, c’est le Coronavirus ou Covid 19 qui occupe les pensées des citoyens, suivi de près par la crise économique. Ces inquiétudes orientent les recherches vers la situation économique des dirigeants, et on remarque donc un fort intérêt pour les salaires des grands chefs d’entreprise et des dirigeants politiques, avec notamment des recherches telles que : « salaire edouard philippe » sur Google France, « salaire salvini » pour l’Italie, « salaire jan hofer » pour l’Allemagne, ou encore « magistrate salary » pour l’Angleterre.

#4 – Un peu de sport…

Après le discours d’Edouard Philippe du 28 avril dernier, on remarque une hausse significative de recherches sur les mots clés « France Ligue 1 » et « Ligue 1 » avec plus de 200 000 recherches ! En effet, le premier ministre avait annoncé ce jour l’arrêt de la Ligue 1. Cela prouve que, malgré tout, les Français continuent de s’intéresser à leurs divertissements.

3. Des tensions importantes entre savoir et croire.

On remarque une très forte tension entre le savoir : que peut-on faire, la technique, les vaccins ; et le croire : la sorcellerie, le paranormal.

La science et la technologie peuvent constituer des sources d’espoir face à la pandémie, notamment à travers des recherches Google sur la « machine learning » qui prévoit une potentielle détection du coronavirus. Néanmoins, de nombreux chercheurs à travers le monde, alertent et émettent des hypothèses : ces sources d’espoir ne suffisent désormais plus à donner un sens à cet événement sans précédent !

Au cours des dernières semaines, on remarque une hausse considérable des recherches Google sur « les prières », et ce dans plus de 95 pays. Cela se traduit par un besoin de reprendre le contrôle sur une situation qui nous échappe, un besoin d’être protégé ou surtout d’être en mesure de se protéger soi-même.

Suite à toute cette incertitude, en découlent des envies d’ailleurs, dans le monde réel ou des univers parallèles. Un besoin de voyage réalisable grâce à l’explosion de la réalité virtuelle, de nouvelles croyances, un intérêt pour les phénomènes paranormaux, à travers les ovnis notamment, sont autant d’observations faites grâce aux recherches des Français ces derniers jours.

Il semblerait que les citoyens soient déçus de la science qui prouve en quelques sortes ses limites face au COVID-19. Au fur et à mesure des jours qui passent, on remarque beaucoup plus de recherches surréalistes que rationnelles.

Pour résumer, en naviguant entre les différentes polarités qui tiraillent les Français (aujourd’hui/demain, légèreté/gravité, croire/savoir…), nous pouvons noter que :

  • A 1 semaine du déconfinement, les Français recherchaient des réponses pratiques à leurs questions (« réouverture des écoles », « comment calculer zone de 100Km », « zone rouge ») sur Google Search et sur YouTube.

  • Bien conscients et inquiets de potentielles difficultés économiques, les Français recherchaient des façons de s’ancrer dans le présent : en se changeant les idées (humour, jeux…), et en s’échappant de ce monde réel et angoissant (méditation, prière, jeux vidéo, ovnis…).

Et vous, quel était votre état d’esprit au moment du déconfinement ? Vous retrouvez-vous dans les recherches énumérées et décortiquées par les équipes Google ?

Scroll