Clear
Back to news

24 mars 2016 By Team ADCOM

Semaine « anti-adblockers » : quelles solutions pour la publicité en ligne ?

Depuis lundi les médias français mènent une semaine contre les adblockers et incitent les internautes à les désinstaller. La riposte va-t-elle payer ou existe-il un compromis valable pour les deux parties ? Adcom a mené l’enquête et vous dévoile tout sur ce combat de longue haleine.

La lutte acharnée des éditeurs de site français

Au départ installés pour réduire des formats publicitaires jugés « intrusifs », les adblockers ne laissent aujourd’hui pas la moindre chance aux publicités en ligne.
Les revenus de ces sites éditeurs étant considérablement en chute, c’est la raison pour laquelle les internautes voient apparaître depuis ce lundi des messages incitant à naviguer sans adblocker.

Dans cette bataille, tous les coups sont permis. Certains optent pour un simple message dénonçant les pratiques douteuses des ablockers. D’autres menacent les internautes en mettant en avant la nécessité de la publicité pour continuer à lire des contenus gratuitement. Et enfin, on retrouve ceux qui jugent que faire culpabiliser l’internaute est un moyen beaucoup plus efficace.
Bataille perdue d’avance puisque aucune de ces solutions ne sont viables puisque la victoire revient à l’internaute qui désire simplement lire sans être dérangé par des publicités pachydermiques.

Alors, quelles solutions à ce vrai problème ?

Aujourd’hui 3 français sur 10 utilisent un adblocker. Repenser la publicité est sans doute le meilleur moyen de passer outre les barrières des adblockers.
En effet, c’est le procédé par lequel les publicités sont mises en avant qui pousse les internautes à les bloquer.
Opter pour des formats plus discrets et des publicités moins intempestives et invasives serait sans aucun doute mieux accepté par les internautes.
Dès lors où la publicité ne bloque pas l’écran et ne ralentit pas la navigation sur Internet, elle sera entièrement approuvée par le lecteur.

Ce type de publicité sur Internet est appelé le « Native Advertising ». Le but des native ads est de placer l’internaute au centre de la publicité en lui proposant des contenus plus ciblés et surtout qui n’interrompent pas son expérience utilisateur.

Sous forme de liens, d’articles sponsorisés, de vidéos, les native ads s’intègrent parfaitement au sein des contenus et surtout récoltent des taux de clics 6 à 10 % plus élevés que la publicité traditionnelle.

Scroll