Clear
Retour aux articles

6 octobre 2011 By Team ADCOM

Référencement et temps de chargement

C’est un fait. Le temps de chargement d’un site est désormais un critère pris en compte par Google dans son algorithme de classement.

Cela est encore plus vrai avec la mise à jour Google Panda, intégrée en France au mois d’août et visant à privilégier les pages de bonne qualité dans les résultats du moteur. En effet, les sites  possédant un temps de chargement trop faible pourraient être pénalisés par celle-ci.

En parallèle, un site trop long à charger risque de faire fuir un grand nombre d’internautes.
A l’heure où ces derniers sont de plus en plus exigeants et volatiles, il s’agit d’un critère primordial pour les garder le plus longtemps possible sur ses pages et ne pas les laisser aller chercher chez la concurrence ce qu’ils auraient pu trouver sur votre site.

Ainsi, un bon temps de chargement permet à la fois :

  • D’améliorer sa visibilité et son positionnement dans les moteurs de recherche.
  • Réduire son taux de rebond.
  • Augmenter son nombre de pages vues par visite.
  • Améliorer son taux de conversion !

Mais comment savoir si le temps de chargement d’un site est bon ? Comment l’évaluer et comment l’améliorer ?

Si la simple navigation entre plusieurs pages nous permet déjà d’avoir une première idée, cette méthode n’est pas suffisante puisque forcément liée aux performances de l’ordinateur, mobile ou tablette utilisés.
Il existe ainsi de nombreux outils et applicatifs sur le net permettant d’évaluer le temps de chargement d’un site et d’identifier les points à améliorer. Voici notre sélection :

Page Speed

L’outil proposé par Google. Cet applicatif simple d’utilisation, analyse le contenu d’une page et indique sous la forme d’une note sur 100 dans quelle mesure le temps de chargement de celle-ci pour être amélioré. Plus la note est faible, plus il reste de choses à mettre en place. Page Speed fournit ensuite des suggestions, classées en fonction de leur priorité, qui permettraient d’améliorer de manière plus ou moins significative le chargement de la page.

A noter que Page Speed propose un rapport spécifique dédié au temps de chargement du site sur mobile.
Celui-ci est également disponible sous dorme d’extension Firefox ou Chrome.

Utiliser Page Speed

GTmetrix

Le plus complet. Cet outil associe l’outil de Google Page Speed présenté ci-dessus, à Yslow (l’équivalent chez Yahoo). L’avantage de GTmetrix est de réunir au sein d’un même applicatif les 2 rapports afin d’opposer deux perspectives différentes sur l’optimisation du code. De plus, celui-ci permet de comparer les scores obtenus avec la moyenne des autres pages analysées par le même outils sur les 30 derniers jours. A noter que GTmetrix fournit également le temps de chargement de la page en question et son poids

Point supplémentaires : GTmetrix permet d’entrer deux URLs et de les comparer.
Il propose également une Timeline, détaillant le temps de chargement de chaque élément de la page.

Utiliser GTmetrix

Google Webmastertools

Le centre pour les webmasters de Google propose un rapport sur les performances du site. Ce dernier nous donne le temps de chargement moyen pour l’ensemble des pages du site et nous indique, comparativement aux autres sites du web, dans quelle mesure celui-ci est plus lent ou plus rapide.

Google Webmastertools possède l’avantage de proposer sous forme de graphique l’évolution du temps de chargement sur plusieurs mois afin notamment d’analyser l’impact des actions mises en place .

Utiliser Google Webmastertools

Conclusion

S’ il existe de nombreux autres outils proposant des informations similaires et complémentaires (Yottaa, WebsiteOptimisation, WebpageTest…), ces 3 outils sont pour nous les applicatifs essentiels pour évaluer le temps de chargement et l’améliorer puisque leur association permet de :

  • Déterminer et comparer la vitesse moyenne de chargement des pages d’un site (Google WebmaserTools)
  • Evaluer les dispositifs mis en place et restant à intégrer pour l’améliorer (Google Speed et GT Metrix)
  • Etablir un plan d’actions d’optimisation en fonction des priorité et de leur efficacité (Google Speed et GT Metrix)
  • Analyser les variations et l’évolution du temps de chargement en fonction des modifications mises en place sur un site (Google Webmaster Tools).

Scroll