Clear
Back to news

12 février 2014 By Team ADCOM

En 2014 le contenu restera bien ROI

Nouvelle année rime souvent avec nouveaux enjeux. Ou à défaut, pérennise les précédents. En 2014, optons pour le seconde en ne dérogeant pas à la sempiternelle citation « le contenu est ROI » reprise en boucle sur la toile par tous les spécialistes et bloggers. Et pour cause. Plus que jamais, l’importance de la qualité de celui-ci ne cesse de croître, pour contribuer à offrir aux marques un référencement solide et nourrir leur notoriété. Pour s’en convaincre, si ce n’est pas encore le cas, il suffit de tenir compte des évolutions consommateurs liées au 2.0, et à celles initiées par Google.

Avec la digitalisation, l’univers du marketing et de la communication ont fortement évolué ces dernières années, changeant radicalement le rapport avec les consommateurs. Une évolution qui intègre la multiplication des canaux (Facebook, Twitter, YouTube, Google +…) et la migration vers les mobiles (smartphones, tablettes…). Conséquence, aujourd’hui la communication avec les consommateurs est de plus en plus directe. Ceux-ci  ont désormais le pouvoir de s’exprimer et ne s’en privent pas. Leurs demandes, en termes d’informations, sont forcément plus hautes, aussi bien en pertinence qu’en régularité.
Le multicanal et l’émergence des « marques médias » obligent ces dernières à fournir du contenu très qualitatif sur les différents supports pour faire vivre à ces internautes qui convertissent de plus en plus leurs visites en achat (ou prise de contact), une expérience qui réponde à leurs attentes.

Le SEO ne serait pas ce qu’il est s’il ne tenait pas compte, évidemment, des nouveautés concoctées par Google. Après Panda et Pingouin en 2011 et 2012, le géant américain  a apporté une nouvelle modification à son algorithme en septembre 2013 avec Hummingbird. L’objectif  de ce « colibri », une meilleure compréhension des requêtes pour des résultats plus pertinents, donc. Le meilleur ciblage proposé par cette évolution induira donc  du contenu plus récurrent et de très bonne qualité, dans les textes comme les visuels et les vidéos.

En conclusion, cette année encore l’exigence d’un bon contenu est une vérité qui devrait se confirmer. Dans ce sens un texte simplement optimisé ne suffira plus à faire émerger ou asseoir une marque. Les pratiques SEO seront plus que jamais associées à un texte pertinent et parfaitement ficelé, des visuels idoines et une sémantique précise. Cela tombe bien, chez ADCOM nous avons fait de ce mix l’un de nos savoir-faire.

Scroll