Clear
Retour aux articles

1 juin 2015 By Team ADCOM

SEO : J + 1 Mois après la mise à jour de l’algorithme « Mobile Friendly »

Le 21 avril dernier Google a mis à jour son algorithme de référencement des sites. Retour sur ce changement.

Le nouveau référencement mobile de Google

Google a modifié son algorithme afin de mettre en avant les sites optimisés pour les mobiles. Ces sites, désormais mieux classés dans les résultats du moteur, sont dit « mobile friendly ».

Google délivre un label portant le même nom, lorsqu’un site respecte plusieurs critères techniques basés sur :

  • Le zoning qui doit s’adapter à la taille de l’écran (CSS)
  • La vitesse d’ouverture des pages doit être suffisante (poids)
  • La taille des images qui doivent être compatible (format IAB)
  • Le contenu doit être lisible sur tout support, il faut donc apporter une importance à la typologie des pages, leur présentation, et aussi éviter les formats non compatibles (Flash par exemple)

Premiers constats après 1 mois

Depuis cette mise à jour, la visibilité sur la recherche mobile a évolué.

Premier constat, les pages ayant une version mobile ressortent plus facilement dans les recherches Google (nouvel algorithme)

Second constat, lorsqu’un site possède deux URLS dont une URL adaptée mobile, nous pouvons contacter une évolution des résultats de mobile d’environ 50%.

Autre constat: Certains sites ont perdu plus de visibilité en référencement mobile que d’autres.

Plusieurs explications possibles :

  • Plus la concurrence est mobile-friendly, plus ils sont nombreux à se partager la page de réponses (les SERP)
  • L’outil de test de compatibilité mobile de Google, calculait un score de 0 à 100. Le résultat était pondéré selon le score de compatibilité. Les pages obtenant le meilleur score sont mieux référencées.
  • Le trafic mobile est très variable selon les thématiques. Par exemple,  la presse féminine et les loisirs sont plus consommés  sur tablettes et mobiles que le commerce BtoB.

Google aurait donc adapté ses critères selon les habitudes des consommateurs.

Quelle avenir pour les sites non « mobile friendly » ?

Avant ce changement, 64% des sites français n’étaient pas optimisés pour l’affichage mobile. Un autre chiffre, seulement 37% des sites e-commerce sont mobile-friendly et permettent donc aux consommateurs d’effectuer des achats dans de bonnes conditions. Nous pouvons nous demander, alors, comment les sites de e-commerce vont s’adapter à ce changement dans les prochains mois…

Scroll