[INFO COVID-19]     Novembre 2020 : nos équipes sont à votre écoute pour vous accompagner au 04 72 71 07 08 et sur contact@adcom.fr

Clear
Retour aux actualités

30 juin 2020 Par Romain Jobard

Safari 14 : la nouvelle version du navigateur ne bloquera pas Google Analytics

La semaine dernière, Apple a présenté les prochaines mises à jour majeures de ses systèmes d’exploitation, lors de sa conférence annuelle pour les développeurs (WWDC). Sans surprise, des évolutions ont été annoncées pour renforcer la confidentialité et la protection des données utilisateurs sur le web. Un axe particulièrement développé par Apple depuis juin 2017, et la première version de l’ITP (Intelligent Tracking Prevention), un mécanisme qui vise à limiter les capacités de tracking des annonceurs ayant recours à des cookies tiers.

Au cours de la conférence, Apple a donné un avant-goût de l’interface de Safari 14, la prochaine version de son navigateur web dont la sortie est prévue cet automne. La grande nouveauté de ce dernier étant le « Privacy report », une fonctionnalité permettant aux utilisateurs d’avoir une vision plus claire des traceurs susceptibles d’être « bloqués » par Safari.

L’aperçu de Safari 14 et de son Privacy Report

Une capture écran de la présentation, montrant l’interface de Safari 14 et un message signalant Google Analytics comme un tracker, a été relayé par plusieurs sites d’actualités annonçant que le navigateur bloquerait l’outil de mesure d’audience de Google dès sa sortie.
Cette information s’avère fausse. Comme testé et démontré par Simo Ahava, expert webanalytics reconnu, Safari 14 n’empêche en rien le chargement et le fonctionnement de Google Analytics sur les pages web parcourues via le navigateur.

En revanche, d’autres fonctionnalités de l’outil pourraient être impactées. C’est le cas par exemple du tracking « cross-domain » (suivi de l’internaute entre différents sites) qui repose sur l’utilisation de cookies tiers, contrairement à la mesure d’audience qui se base sur un cookie de première nécessité, et qui n’est donc pas menacé par le Privacy Report.

Enfin, même si Safari 14 n’est encore disponible qu’en bêta et que des modifications pourraient être apportées au navigateur d’ici la sortie de sa nouvelle version cet automne, il est très peu probable que Google Analytics soit purement et simplement bloqué comme cela a pu être dit dans la presse. Les capacités de l’outil pourraient certes se voir limitées dans certains cas, mais la mesure de l’audience et des conversions (soit l’utilisation première d’un outil comme Google Analytics) n’est aujourd’hui pas remise en cause.

Scroll