Clear
Retour aux articles

4 novembre 2019 By Laura Russo

Webperf et SEO : de nouveaux rapports de performance dans Google Search Console

En mai dernier, Google avait annoncé l’arrivée, dans la nouvelle interface Search Console, de nouveaux rapports visant à monitorer le temps de chargement des sites internet. A l’époque, la version béta n’était accessible que pour un nombre très restreint d’utilisateurs, et très peu d’informations avaient été diffusées sur cette nouvelle fonctionnalité.

Quelques mois plus tard, le site Search Engine Land a pu avoir accès à une version plus ample de ces nouveaux rapports (toujours en version de test), figurant dans le menu « Améliorations » de Google Search Console. De nouvelles images de ces rapports ont pu donc être diffusées, montrant plus en détail le panel de fonctionnalités disponibles.

Le 4 novembre, Google a annoncé officiellement la généralisation des « speed reports« . Ils apparaissent désormais dans l’ensemble des propriétés Google Search Console.

Performances desktop vs performances mobile

Tout d’abord, le rapport « speed » montre le nombre de pages connues considérées comme « slow » (lentes), « moderate » (moyennes) ou « fast » (rapides). Desktop et mobile sont présentés séparément, une seule et même URL pouvant s’avérer rapide sur desktop et pas sur mobile, et vice-versa. D’ailleurs, si la vitesse reste un facteur de ranking dans les deux cas, on sait que sur mobile une lenteur excessive peut avoir des effets bien plus néfastes, tant pour le SEO que pour l’expérience utilisateur.

Tout comme pour le rapport de couverture, il est possible d’isoler chaque groupe de page, pour avoir un aperçu des problématiques détectées. En cliquant sur chaque problématique, on accède à la liste des urls concernées.

Enfin, chaque url peut être analysée de façon distincte. A ce stade, des informations supplémentaires issues de l’outil PageSpeed Insights, viennent compléter le tableau :

Monitorer la webperf dans Google Search Console : quelle utilité ?

Les avantages d’avoir une vision sur le temps de chargement de son site directement dans l’interface Search Console sont évidents. Tout d’abord, cela permet d’intégrer, dans une interface unique, plusieurs KPI fondamentaux du SEO. Dans cette optique, la webperf était jusqu’ici le grand absent.

De plus, si l’outil PageSpeed Insights nous permet de photographier les performances d’une page ou d’un site à un instant T, les rapports Search Console historisent nativement ces informations et facilitent le suivi des évolutions de performance dans le temps. Un vrai plus pour gagner en efficacité lorsqu’on suit les impacts des optimisations du temps de chargement mises en place au fil du temps !

Scroll